Se comparer, bonne ou mauvaise idée ?


Se comparer est un besoin presque inné. Cela permet de se rassurer, de se sécuriser, voir d'augmenter l'estime de soi. Il faut cependant, que cela soit fait de façon positive et constructive.

Or, si l'estime de soi est basse, les critères de comparaison ne seront pas objectifs. Les choses observées vont alors servir à nourrir les sentiments négatifs envers soi--même. Alors se comparer va alimenter cette sensation d'infériorité.


Mais quand on y réfléchit, on regarde que ce que l'on veut bien voir ! Les médias et les réseaux sociaux nous vendent du rêve. Les influenceurs nous jettent à la figure leur vie de rêve, leur corps parfait, leurs voyages fabuleux etc... mais que se cache t-il derrière ces belles vitrines ?

Encore faut-il se poser la question ;-)


Se comparer peut-être intéressant si cela est moteur ! Si cela vous permet d'être inspiré, d'avoir des modèles qui vous poussent à avancer, à vous fixer des objectifs, à devenir une meilleure version de vous-même.

Attention également aux critères de comparaison. Si vous vous comparez à quelqu'un que vous jugez "supérieur" à vous, alors il y a de fortes chances que cela génère des émotions négatives, telles que jalousie, envie, rancœur, regret, nostalgie etc... A l'inverse, si vous vous comparez à quelqu'un que vous jugez "inférieur", alors ce sera une façon de valoriser votre égo, mais en rabaissant l'autre inconsciemment, pour vous sentir mieux avec vous-même.


Alors comment faire pour observer autrement ?


Je ne vous dirai même pas d'arrêter de vous comparer, car bien souvent c'est fait de façon automatique et inconsciente. Et puis parce que si c'est bien fait, cela peut être aidant, motivant.


Dans un premier temps, vous pourriez prendre conscience que vous êtes entrain de vous comparer. Quand vous regardez quelqu'un dans la rue, quand vous détaillez une photo, quand vous rêvez devant un post instagram... Quand vous êtes dans cette phase d'observation, demandez-vous et questionnez-vous intérieurement sur les objectifs de cette comparaison. Quelles sont les émotions qui vous traversent ? Est-ce que cela vous fait du bien ? Est-ce que cela vous inspire ? Ou au contraire, cela vous fige t-il ou est-ce que cela vous rabaisse ?

Ensuite, demandez-vous également, si vos critères de comparaison sont objectifs, mesurés et adéquates.


Et si vous savez observer, pourquoi ne pas commencer par vous-même ?

Prenez le temps de détailler les choses dans votre vie dont vous êtes fiers ? Vos réussites, vos accomplissements, vos atouts, vos expériences. Soyez reconnaissant envers vous-même de tout cela.

Laissez quelques instants la modestie de côté et regardez... Observez... Savourez !


Entourez-vous de personnes qui sauront vous porter vers le haut, vous encourager.

Travaillez sur vous-même, apprenez à vous aimer, à vous accepter tel que vous êtes.

Avant de regarder chez le voisin, regarder d'abord dans votre jardin ;-)


Et puis, vous êtes unique et c'est votre unicité qui fait votre différence ! Le monde serait bien triste si nous étions tous conçus sur le même modèle. Chercher à devenir la pâle copie de quelqu'un d'autre, est-ce vraiment ce que vous voulez ?

"Se comparer aux autres, c'est prendre le risque de se dévaluer. Se comparer à soi-même, c'est se donner le pouvoir de sans cesse progresser."


Je vous laisse méditer,

et vous encourage à vous élever !


A bientôt

Nadège